Réglementation des vaccinations


audience

Sommaire Santé

Les vaccinations obligatoires

Grippe

La grippe n'est obligatoire que pour les chevaux qui participent à des manifestations hippiques (concours, rassemblements, etc...) et qui voyagent.

Elle est malgré tout fortement conseillée.

Elle est due à 2 types de virus, elle est très contagieuse, des complications graves peuvent apparaître et impose une convalescence longue.
Aux USA, les éleveurs n'hésitent pas à vacciner tous les 3 - 4 mois.

Le protocole en France varie pour les chevaux de sports et les chevaux de courses.

Le poulain doit avoir reçu 3 injections avant son arrivée à l'entrainement et 4 avant son arrivée sur les champs de course.

Rage

Dans les départements infectés et ceux limitrophes.

Pour participer à des compétitions ou tout endroit fréquenté par le public (clubs, lors de rassemblement divers, etc..)

La rage est transmissible à l'homme et elle peut être transmise par tous les mammifères par contact avec la salive (morsure, léchage ...).
C'est une maladie virale. La durée d'incubation (pour le cheval) est d'environ de 3 semaines à 3 mois.

Les symptômes sont une excitabilité, des spasmes musculaires, une paralysie de l'arrière-main et une dysphagie (troubles de la déglutition, difficultés à avaler) qui entraîne un refus d'alimentation.

Le diagnostic doit être confirmé par un examen laboratoire.

Les vaccinations non obligatoires mais conseillées

Tétanos

Le cheval est très sensible au bacille tétanique (Clostridium tetani) et il peut se contaminer sans même que l'on s'en aperçoive.
C'est une bactérie anaérobie (qui n'a pas besoin d'oxygène pour se développer), c'est pour cela qu'on craint souvent le tétanos lors de plaie profonde.
Ce germe est Gram positif, mobile, cilié.

On en connaît le germe depuis 1884, la toxine depuis 1890, le sérum préventif et curatif depuis 1892, le vaccin depuis 1926 et pourtant elle reste toujours l'une des plus terribles des toxi-infections.

La grande résistance des spores tétaniques explique leur fréquence dans le milieu extérieur. Le sol est le principal réceptacle : terre des jardins et des champs, fumier, poussière... Le crottin de cheval et le fumier des bovidés rendent le bacille fréquent autour des écuries.

Le bacille tétanique reste toujours cantonné au point "d'impact". La toxine migre vers le système nerveux par le sang ou par les axones (prolongement du neurone dans lequel circule l'influx nerveux).

La période d'incubation est d'environ de 3 jours à 1 mois.

Les symptômes du tétanos sont caractéristiques :

En phase terminale, le cheval meurt de paralysie respiratoire ou de broncho-pneumonie par fausse déglutition.

L'isolement du bacille tétanique pour le diagnostic bactériologique est très difficile. La recherche du bacille dans les plaies nécessite plusieurs techniques. Il faut ensemencer très largement dans des milieux favorables, solides ou liquides, le produit à examiner et inoculer les cultures à des souris et à des cobayes.

En cas de plaie profonde, si le rappel a plus de 3 mois, refaire un rappel.

La rhinopneumonie

C'est une vaccination importante pour les élevages car le virus entraîne des avortements et des maladies respiratoires chez les poulains.


La vaccination Programme de vaccination Réglementation Sommaire Santé

Hit-Parade