Absinthe «Artemisia absinthium»
 Asteraceae
 A partir de 500g peut provoquer un avortementAbsinthe
Aconit «Aconitum spp.»
(Sabot du Pape, Pissolet, Capuce du Moine)
Renonculacées
Très toxique (vénéneuse), fait partie du groupe des narcotico-âcres. Renferme plusieurs alcaloïdes dont le plus important : l'aconitineVit dans les lieux humides et ombrageux
300g => mort - paralysomoteur nerveux
Paralysie du pharynx - diarhée - anurie - pouls et respiration qui s'affaiblissent
Aconit
Adonis
Renonculacées
Contient un glucoside : l'adonidineProduit des désordes gastro-intestinaux, augmente la pression artérielleAdonis

Adonis

Anémones
«Anemone»

Renonculacées
  Anémone

Anémone

Arnica
«Arnica montana»

(Tabac des Vosges, Souci des Alpes, Bétoine des Montagnes)
Composacées
Contient un glucoside : l'arnicine Vit dans les montagnes entre 1000m et 1800m d'altitude
500g => mort
Crises nerveuses - hémorragies
Mais excellent en application externe contre les contusions
Arnica
Belladone «Atropa belladonna»
(Herbe empoisonnée, Permenton)
Solanacées
Toute la plante est toxique.
Contient un alcaloïde : l'atropine
Vit dans les lieux humides et ombragés, sur les bords des haies.
Accélère les mouvements du coeur, diminution des mouvements péristaltiques de l'intestin
Similaires à ceux de la Datura
125g => mort
Belladone
Blé
«Fagopyrum»

Polygonaceae
 Dangereux à partir de 20 litres dans la journée.
=> congestion - coliques - fourbure - néphrite - oedème du poumon.
La mort survient dans 70% des cas.
photo en cours
Bouton d'or
«Ranunculus»

Renoncules
  Renoncule

Renoncule

Buis «Buxus sempervirens»
(Buis bénit, Ozanne)
Buxaceae
feuilles et écorce
Alcaloïdes : entre autres, la buxine
Vit dans les bois et les jardins
Paralyse les centres nerveux => engourdissemnt général - démarche indécise - crampes - diarrhées. Ingestion de 750g de feuilles => mort
photo en cours
Chêne «Quercus spp.»
Fagaceae
Tanin dans les glands et jeunes poussesTristesse - somnolence - constipation - amaigrissement - oedèmesChêne

Chêne

Ciguës «Conium maculatum»
(grande ciguë, ciguë tachetée, ciguë de Socrate)
Ombellifères
Alcaloïdes dont la conicine, la conhydrine, la conicéineAgit sur le système nerveux (paralyso-moteur neural)
100g => Spasmes de la mâchoire - convulsions
Se méfier des fruits et des feuilles séchés dans le foin
"Ciguë"
Colchiques «Colchicum automnale»
(Narcisse d'automne, Tue-chien, Lis vert)
Liliacées
La substance toxique est la colchicine dans les feuilles au printemps et fleurs et graines en septembreVit dans les prairies humides
100g de feuilles
50g de fleurs et ou de graines
Diarhées hémorragiques - insuffisance circulatoire et rénale - choc et mort
Colchique
Cytise «Cytisus labumum»
Fabaceae
feuilles, fleurs et graines contiennet un alcaloïde : la cytisineProvoque une sudation, salivation, dyspnée, coliques et des fibrillations musculaires puis une paralysie
200g à 400 g => mort d'un arrêt respiratoire
Cytise
Datura «Datura stramonium» ou Stramoine
(Herbe du diable, Pomme épineuse, Herbe de sorcière)
Solanacées
Ce sont les feuilles qui sont les plus toxiques. Elles contiennent de l'atropine et de l'hyosciamine.Intoxication par le fourrage.
Similaires à la Belladone.
Sécheresse des muqueuses - anorexie - hyperexcitabilité - spasmes musculaires - augmentation de la fréquence des mictions
Datura
Digitales «Digitalis purpurea»
Scrofulariacées
Hétéroside (glucoside) cardiotoxiqueIntoxications rares.
25g => Troubles cardiques et respiratoires (accélération du pouls et de la respiration), digestifs et urinaires (diurétique puissant) - convulsions - coma
140g => mort
Digitales
Ellébores «Helleborus foetidus»
Ranunculaceae
 60g => mort
Rubéfiante - drastique - vésicante
Ellébores

Ellébores

Ergot de seigle «Claviceps purpurea»
Champignons
Alcaloïdes : ergotinine, ergotoxine, ergotamineVaso-constricteur énergique : a une action très vive sur les fibres de l'utérus
150g => paralysie des membres - respiration pénible
A dose moins forte : tremblements - convulsions tétaniques - diarhées - avortement
Ergot
Euphorbes «Euphorbia
(Euphorne épurge, grande Esule)
Euphorbiacées
CaustiqueVit dans les terrains sablonneux
Employé en usage externe comme pommade vésicante
50g => mort
Euphorbe

Euphorbe

Faines (glands) de hêtre Coliques - engourdissements légers 
Fanes de haricots Troubles gastriquesPhoto à venir
Ficaires «Ranunculus ficaria»  =Ficaires
Fougères Aigle «Pteridium aquilinum»
Hypolepidaceae
et
Fougères mâles «Dryopteris filis-mas»
Aspidiaceae
Jeune plante fraîche et sèche : Thiaminase (anti-vitamine B1)Vit dans les endroits montagneux, ombragés, humides.
Provoque une carence en vitamine B.
Plus de 3kg => troubles de l'équilibre - diarrhées ou coliques qui amènent à un amaigrissement - perte de l'appétit - paralysie et mort.
Fougère aigle
Fougère mâle
Genêt «Sarothamus scoparius»
(Genêt commun, Grand Genêt, Genêt à Balais)
Fabaceae
Alcaloïde liquide : la spartéineExcitant cardiaque
En usage externe sert à calmer les abcès froids, ganglions et tumeurs
Genêt
Genêt
Gesse «Lathyrus»
Fabaceae
 Troubles nerveux - cornage - paralysie de l'arrière-mainLathyrus aphaca

Lathyrus tuberosus

Gui «Viscum album»
Loranthacées
Alcaloïde : saponine
Une substance élastique : la viscine
Vit en parasite sur les pommiers, peupliers.
Troubles digestifs - dyspnée - ataxie
Mortel
Gui
Hellébore «Veratrum album»
Voir Vérâtre
If «Taxus baccata et cuspidata»Alcaloïde : la taxine
Feuilles, fruits et tiges
200g => mort
Les symptômes apparaissent 1 à 6 heures après l'ingestion
=> petites coliques - respiration et pouls accélérés - coma
If
Ivraie énivrante «lolium temulentum»En mélange dans le foinTroubles gastro-intestinaux - tremblements - urines fréquentes et douloureuses 
Jusquiame «Hyoscyamus niger»
Solanacées
Contient de l'hyoscyamine, de l'hyoscine ou scopolamineAnalogue à la Belladone
sédatif hypnotique
Jusquiame
Laurier-cerise «Prunus laurocerasus»
(Laurier mandier, Laurier de Trébisonde)
Rosacées
Les feuilles fraîches contiennent des hétérosides cyanogénétiques : l'amygdonitrile glocoside et le prulaurasoside.
Sous une action chimique ses hétérosides donnent de l'acide cyanhydrique
Troubles nerveux et les organes sont soumis à des spasmes
400g => mort
Troubles cardiaques, respiratoires et nerveux
En usage externe, on utilise de l'eau distillée de Laurier-cerise en friction sur les articulations douloureuses
Laurier cerise
Laurier cerise
Laurier-rose «Nerium oleander»
Rosacées
Les feuilles contiennent l'oléandrine et la néreineGrande agitation - palpitations - pouls irrégulier - faiblesse générale - frissons - coliques - diarrhéesLaurier rose
Laurier rose
Lierre terrestre «Glechoma hederacea»
(herbe de Saint-Jean, Couronne de Terre)
Lamiaceae
Toute la plante scan p: 31Vit dans les lieux ombragés, humides, dans les fossés, le long des haies.
Troubles cardiaques et respiratoires avant une élévation de la température.
Souvent mortelle.
photo en cours
Lupin «Lupinus luteus»
Fabaceae
 Intoxication très rare en France.Photo à venir
Lupin
Mélilot «Melilotus spp.»
(trèfle de Cheval)
Fabaceae
 Vit dans les haies, les prés, sur le bord des chemins.
Troubles respiratoires
Mélilot
Mercuriale «Mercurialis»
(Foirole, Cagarelle, ortie batarde)
Euphorbiaceae
Toute la planteVit dans les décombres, sur le bord des chemins, le long des murs et des haies.
Troubles intestinaux.
En général, les chevaux ne la mangent pas.
 
Millepertuis «Hypericum perforatum»
(Herbe de Saint Jean, Chasse-Diable, Herbe aux Piqures)
Hypericaceae
Hypéricine pigment photosensibilisantIntoxication par le foin
Dermite très douloureuse par photosensibilisation (ne se produit que si le cheval est au soleil)
Gonflement des paupières
Millepertuis
Millepertuis
Morelle «Lychnis githago»
(Crève-chien, Raisin de Loup)
 voir Belladonne et Datura 
Nielle «Agrostemma githago»
Caryophyllaceae
 Se trouve généralement mélangée au blé
300g à 400g => baillements - coliques (ressemblant à une indigestion gastrique) - diarrhées - pharyngite - engouement des postérieurs
Nielles des prés
Pavot «papaver somniferum»
Papavéracées
Les capsules contiennent plusieurs alcaloïdes, entre autres : un peu de morphine scan p : 24Troubles respiratoiresPavot
Coquelicot
Potentille «Potentilla»
(Quintefeuille, pipeau, Herbe à cinq feuilles)
Rosaceae
Dans les fourragesVit dans les fossés, les prés, le bord des chemins et les lisières des bois.
Constipation puis absence de crottins => coliques grâves
Potentille
Prèle des marais «Equisetum palustre»
(Queue de cheval, Queue de renard)
Equisetinacées
L'intoxication à la prèle est due à une carence en vitamine B et thiamineVit dans les terrains siliceux et humides.
La contamination se produit par le foin, si celui-ci est donné à volonté et en exclusivité (c'est-à-dire sans ration de concentrés, avoine par exemple)
 
Prèle des champs «Equisetum arvense»
semble être moins toxique
Equisetinacées
Donner des aliments riche en thiamine et en vitamine BHyperexitabilité des muscles de la face et des antérieurs - inquiétude - troubles de l'équilibre - paralysie de l'arrière-main ou convultions, puis coma et mortPrêle des champs
Prêle
Rhododendrons «Rhododendrum sp.»
Ericaceae
AndromédotoxineEffet paralysant sur les centres nerveux.
Forte salivation - coliques - diarhées sanglante - agitation - vertiges - paralysie
Rhododendrons
Robinier ou faux accacia «Robinia pseudoacacia»
Fabaceae
Dans l'écorce : phytotoxine la robine.
Les feuilles, les fleurs et les graines contiennent un glycoside : la robinine
Les feuilles provoquent une gastro-entérite
Inflammation de la muqueuse digestive
150g => mort
Si découvert tôt, possibilité de lavage d'estomac, purgatifs salins et charbon
Robinier
Rue «Ruta graveolens»
Rutacées
Plante fleurie.
C'est un excitant de la contractilité utérine.
Petit arbrisseau vivace
40g => surexcitation - diarrhées sanglantes - stupeur puis tremblements des membres - avortements
 
Sabine ou faux cyprès «Juniperus Sabina»
Cupressaceae
Contient une essence sécrétée dans une grosse poche située sur la face dorsale de la feuille. C'est un éméto-cathartique violentVoir Colchique 
Sénéçon de Jacob «Senecio jacobea»
 
Sénéçon commun «Senecio vulgaris»

Asteraceae
Alcaloïdes pyrrozilidiques très toxiques pour le foieAbsorbés avec le foin amaigrissement, inappétence, constipation
Responsabilité douteuse en France
Les lésions sont irréversibles et il n'y a pas de traitement
Sénéçon
Sorgho «Sorghum vulgare»Acide cyanhydriqueDoit être donné cuit. 
Sureau «Sambucus nigra»
(Sureau noir, sureau commun)
Caprifoliacées
Les feuilles contiennent de l'acide cyanhydriqueVit dans les haies, les bois humides, le bord des ruisseaux.
Troubles nerveux.
Sureau
Sureau rouge
Tabac «Nicotianum tabacum»
et
«Nicotianum rusticana»Taxaceae
 300g => mort
Sursalivation - dyspnée - baisse du pouls - convulsions
 
Trèfle hybride et incarnat «Trifolium repens, hybridum, incarnatum»
Fabaceae
Non connueUn excès de certaines espèces => la trifoliose
Paralysie du pharynx - muqueuse buccale inflammée - somnolence - tics - troubles cutanés - amaigrissement
Troubles hépatique avec photosensibilisation secondaire
Trèfle
Troène «Ligustrum»
Oleaceae
 Faiblesse de l'arrière-main
Gastro-entérite
Mortel
Troène
Thuya «thuja occidentalis»
Cupressaceae
les feuilles contiennent : la thuyone40g suffisent => gastro-entérite
Surexcitation - coliques - diarhées sanglantes - stupeur - tremblements des membres - paralysie - arrêt cardiaque.
Lavage d'estomac et purgatifs sâlins avec du charbon activé
photo en cours
Vérâtre ou ellébore blanc «Veratum album»
Liliaceae
 Intoxication par le foin
Troubles digestifs - tremblements musculaires - hypersudation - gastro-entérite
Vérâtre
Vérâtre
Vesce «Vicia sativa»
Vesce cultivée
Fabaceae
 Troubles nerveux et digestifs