Les narines ou naseaux, les cavités nasales,
les sinus


audience

Sommaire

La cavité nasale comporte un certain nombre d'os.
L'os nasal forme la paroi supérieure, alors que les parois latérales sont formées par l'ethmoïde et le maxillaire.
Chaque fosse nasale présente trois saillies incurvées appelées cornets.
Les cornets supérieur et moyen sont des excroissances des ethmoïdes, alors que le cornet inférieur est relié au maxillaire.

La cavité nasale possède également un revêtement muqueux qui présente des milliers de petits cils dont la fonction est de filtrer la poussière de l'air.
Ces cils transportent de manière continue le mucus et la poussière vers l'arrière de la cavité nasale et vers le pharynx pour qu'ils y soient déglutis.

Les naseaux et les cavités nasales sont tapissés par une muqueuse très vascularisée, sensible et capable de saigner (épistaxis).

L'intégrité parfaite du nez est d'autant plus indispensable que le cheval respire uniquement par cette voie.

Les canaux très étroits, courts, aboutissants à une sorte de cavité (le sac lacrymal), continué lui-même par le canal lacrymal, logé sous l'os du chamfrein, s'obstruent facilement et empêchent l'écoulement des larmes.
Celles-ci débordent de la paupière et occasionnent des dépillations de la joue et une irritation de la peau.

Pour l'examen des zones plus profondes on utilise un rhinoscope.

Les cavités nasales sont flanquées de vastes sinus dont l'inflammation et la suppuration sont souvent difficiles à guérir (sinusites).

Les sinus

Ils sont annexés aux cavités nasales. Ce sont des cavités anfractueuses creusées dans les os de la tête. Souvent rudimentaires à la naissance, ils continuent à s'accroître lentement pendant toute la vie par résorption osseuse.

Une inflammation suppurative de la muqueuse des sinus entraîne un jetage purulent et l'on peut être amené à trépaner les sinus du cheval.

Le cheval possède 5 sinus de chaque côté :
  • sinus frontal
  • sinus maxillaire supérieure
  • sinus maxillaire inférieur

et :
2 sinus plus petits et plus profonds
  • le sinus spheni-palatin
  • le sinus ethmoïdal

Comme elles sont à croissance continue, les cavités des sinus apparaissent avec l'âge.

Chez le jeune, les deux sinus maxillaires sont comblés par les racines des 3 ou 4 dernières molaires supérieures.


Les cavités nasales Les poches gutturales Le larynx Le pharynx Sommaire