Généralités sur l'appareil respiratoire


audience

Sommaire

L'appareil respiratoire a pour rôle de fournir de l'oxygène au sang et d'expulser du corps des déchets gazeux.
Les structures supérieures de l'appareil respiratoire sont associées aux organes sensoriels de l'odorat et du goût (dans la cavité nasale et dans la bouche) et à l'appareil digestif (de la cavité buccale au pharynx).
Au niveau du pharynx les organes respiratoires spécialisés se dirigent vers les voies respiratoires.

En cas de troubles graves de la respiration, il s'agit le plus souvent des conséquences d'une maladie infectieuse primaire.

Les facteurs prédisposants ou déclencheurs sont nombreux.

Beaucoup de maladies peuvent altérer la respiration.
Une infection bactérienne ou virale peut favoriser l'apparition des infections respiratoires non infectieuses.

Les phénomènes d'allergie au sens large sont de plus impliqués ainsi que les facteurs de stress.

Les affections respiratoires se compliquent facilement et laissent des séquelles qui résistent à toute action thérapeutique allopathique.

Malgré des mesures préventives et des traitements lors des phases aiguës pour soulager les nombreux chevaux "tousseurs" chroniques, il n'y a que très rarement une guérison vraie.

Le passage chronique des maladies respiratoires par l'aggravation progressive conduit malheureusement à la retraite pour insuffisance respiratoire pour cause d'asthme ou d'emphysème.

Les inspirations au repos sont de 8 à 12 par minutes, éventuellement jusqu'à 15.

Les muscles abdominaux sont très importants car ils sont riches en informations à l'expiration.

 Le chemin de l'air et ses pathologies

Vue d'ensemble
Fosses nasales
(naseaux)
sinusites
PharynxPharyngites
Cartilages
aryténoïdes
Cornage
LarynxLaryngites
TrachéeTrachéïtes
BronchesBronchites
PoumonsPneumonie


Sommaire