Les sinusites


Sommaire

C'est une atteinte infectieuse ou inflammatoire de la muqueuse des cavités aériennes communiquant avec les fosses nasales.
      Le cheval possède 6 paires de sinus.
      Ces affections peuvent être variées.
      Les sinusites primaires sont des sinusites bactériennes.
      Les sinusites aiguës bactériennes, où existe un mauvais drainage de la cavité infectée, se traduisent par de la fièvre, des douleurs, un jetage nasal purulent.
      Les sinusites frontales et maxillaires sont fréquentes, celles des sinus ethmoïdaux ou sphénoïdaux sont rares.

Les sinusites traumatiques

Elles sont causées suite à une fracture en général due à un coup de pied par exemple.

La sinusite maxillaire (sinusite primaire)

Elle est fréquente et n'est, en général, qu'une manifestation chronique ou aigüe des voies respiratoires supérieures ainsi qu'une conséquence d'un traumatisme, mais souvent d'une infection.
      On ne s'aperçoit de l'infection que lorsqu'elle est chronique.
      Le cheval présente un jetage unilatéral (en général épais et malodorant), surtout lorsqu'il baisse la tête.

La percussion de la face, au dessous de l'oeil, avec la jointure du doigt, pousse le cheval a réagir.

Les ganglions mamdibulaires sont souvent plus gros et une conjonctivite née, suite à une infection du canal nasolacrymal. Ne pas confondre avec une sténose du canal nosalacrymal, qui provoque aussi une conjonctivite mais sans jetage.
      Lors du diagnostic, il faut supprimer la pathologie dentaire, l'ostéofibrose nutritionnelle (gonflement osseux, bilatéral et symétrique).
      Les cancers du sinus maxillaire provoque une inflammation plus important et un jetage hémorragique moins abondant.
      La plupart des cas guérissent après un traitement prolongé, mais il existe des cas ou il y a une oblitération de la communication du sinus avec les cavités nasales, ainsi qu'une ostéite suppurée.

Les irrigations du sinus avec un trocard sont inefficaces.

trocard pour irrigations

Une trépanation (trou circulaire dans la cavité osseuse pour avoir accès au sinus) est préférable.
      Cette opération se pratique après une anesthésie locale.

Trou après trépanationécoulement du pus après trépanation

Les sinus sont ensuite massivement irrigués par le trou de la trépanation avec une pompe à pression.
      Un traitement d'antibiotiques par voie générale et locale est ensuite donné.

sinusite

La sinusite frontale (sinusite secondaire)

Rare, mais fait parfois suite à une sinusite maxillaire.
      Des germes et parfois de la nourriture passent dans le sinus maxillaire puis contaminent le sinus frontal.

Les sinusites secondaires

Des tumeurs, des granulomes (petite tumeur inflammatoire de la peau et des tissus organiques causée par des champignons) et des kystes (cavité pathologique contenant une substance liquide ou semi-liquide, molle ou solide) peuvent égallement causer des affections des sinus.

Les symptômes

Quelque soit la cause, ils sont à peu près identiques.
      Le cheval peut se mettre à encenser.
      Présence d'un jetage unilatéral intermittent ou continu.
      Une déformation ou un défaut de symétrie, causé par l'obstruction des cavités, peuvent apparaitre.
      Difficultés respiratoires lorsque les voies aériennes sont obstruées.
      Il peut y avoir une affection dentaire, le cheval mange lentement, peut recracher des aliments et a une mauvaise haleine.

Diagnostic

Pour exclure d'autres pathologie, il est souhaitable de passer une endoscopie, afin d'exclure l'infection des poches gutturales.
      Mais une étude précise des infections chroniques des sinus n'est possible que par radiographie.
      La radiographie montre l'opacité du sinus atteint.

Traitement

Ces affections sont difficiles à traiter.
      En général, il est chirurgical, comme :
      - extraction d'une dent, pose d'un drain, ablation d'une tumeur ...etc.

Le traitement antibiotique et anti-inflammatoire assure une guérison rapide.
      Les complications des sinusites aiguës sont rares mais souvent graves :
      - méningites, abcès du cerveau, abcès rétro-orbitaire...

La sinusite chronique, au tableau plus atténué mais désespérément tenace, fait généralement suite à des attaques répétées de sinusite aiguë.
      Un terrain allergique y est souvent retrouvé.


Cornage Epistaxis Affection des poches gutturales Sinusites Laryngite Sommaire
Bronchite Bronchiolite Emphysème Asthme Pleurésie

Hit-Parade