Les affections des poches gutturales


Sommaire

Anatomiquement, les poches gutturales sont difficiles à atteindre et elles peuvent être le siège de nombreuses affections.
Leur rôle demeure encore inconu.

Ces poches sont en fait des dépendances de l'oreille.
Elles sont situées au niveau de la parotide (glande salivaire) et communiquent avec le pharynx.

L'infection des poches gutturales peut également être à l'origine de «fausses toux», d'inflammation provoqué par des matières alimentaires ou des corps étrangers.

Affections dues à des champignons .

Aspergillus fumigatus est le plus souvent responsable des affections de ces poches.
Les mycoses évoluent sans symptômes tant qu'un vaisseau n'est pas érodé et n'a pas provoqué une hémorragie d'un seul naseau.

L'affection en elle même n'est pas grave, c'est son extension aux structures voisines comme les artères carotides et même jusqu'aux sinus, cornets naseaux et l'articulation atlanto-occipitale qui unit le crâne à la première vertèbre.

L'affection semble égallement être plus fréquentes chez les chevaux vivants en écurie vers la fin du printemps ou au début de l'été.
La présence d'un caillot dans les artères carotides favorisserait, parait-il, l'infection par les champignons.

L'augmentation de volume de la poche gutturale n'est pas douloureuse tant qu'il n'y a pas d'infection et d'inflammation.

Affections dues à des bactéries

Un catarrhe (inflammation des muqueuses se traduisant par une hypersécrétion) et un empyème (poche de pus dans une cavité naturelle) des poches gutturales sont dus à une inflammation provoquée par des streptocoques, pseudomonas, pasteurelles...responsables :

Lorsqu'elles sont infectées, du pus s'y accumule et il sera de temps en temps évacué vers le pharynx.
Il en résulte une inflammation de cette région et une toux.

Catarrhe aigu des poches gutturales

Il est généralement secondaire à la formation d'abcès dans les ganglions de la gorge (noeuds lymphatiques rétropharyngiens), lors d'une infection virale ou a une pharyngite (strepto.zoo) ou à une gourme (strepto.equi).

L'air qui est normalement présent dans les poches est remplacé par du pus et la poche gutturale devient alors un abcès.
Ceci apparait généralement à titres d'entités pathologiques après la guérison de l'affection primaire.

Il existe un jetage (grumuleux en cas d'empyème) abondant.
Un gonflement de la poche gutturale (unilatérale) qui n'est pas toujours visible ou palpable, une endoscopie ou radiographie donnera des renseignements.

La poche gutturale remplie de pus (ainsi que les ganglions hypertrophiés éventuellement) peuvent refouler fortement la paroi du pharynx vers le dedans et provoquer de la dysphagie (troubles de la déglutition, difficultés à avaler) et fréquement des bruits de sténose (rétrécissement d'un conduit ou d'un orifice du corps) respiratoires qui peuvent entrainer un cornage.

Les poches gutturales se drainant difficilement vers le pharynx vont avoir tendance à se remplir de sécrétions purulentes.

Dès que le cheval baissera la tête, une partie de ces sécrétions sera éliminée par les voies nasales, c'est à dire un jetage unilatérale, intermittant et pas nécessairement lié à un exercice physique.

Il faut irriguer la poche gutturale pour enlever le pus par un catheter souple ou un drainage par voie chirurgicale.

La tympanite

C'est une inflammation du tympan, cavité de l'oreille moyenne fermée par une membrane, par une accumulation d'air dans les poches gutturales.
Elle est due à une malformation congénitale qui empêche l'aire de sortir normalement.
Ceci ne se voit donc que chez les poulains. Son traitement est chirurgical.

Symptômes pouvant faire penser à une infection des poches gutturales.

Le traitement

Il est difficile, médical et parfois chirurgical, mais il n'est pas toujours couronné de succès.

En cas d'empyème il sera donner des antibiotiques.
En cas d'infection par des champignons, les antifongiques sont décevants et l'on préfère faire des lavages des poches gutturales, mais généralement la chirurgie s'impose.

Ne pas hésiter pour avoir des certitudes de faire une endoscopie le plus vite possible.


Cornage Epistaxis Affection des poches gutturales Sinusites Laryngite Sommaire
Bronchite Bronchiolite Emphysème Asthme Pleurésie

Hit-Parade