Structure externe du pied


audience

Sommaire

Le sabot est une enveloppe cornée qui protège les tissus sensibles du pied et la 3ème phalange. Il présente des formes diverses résultant des influences héréditaires ou fonctionnelles. Sa nutrition est assurée par le derme formant le podophylle.

La paroi ou muraille

C'est la partie visible du sabot lorsque le pied est posé. Elle contient environ 25% d'eau. Elle a la forme générale de la face antérieure de l'os du pied. En arrière, elle est repliée en dedans et en avant pour former les barres qui encadrent la fourchette.

Les feuillets du pododerme de la paroi ne forment qu'une couche de corne mince, recouverte par une couche protectrice épaisse surmontée du périople. La couche protectrice et le périople sont formés par le pododerme de la couronne et du bourrelet périoplique.

C'est un épithélium corné constitué de 3 couches :

  1. la couche superficielle:
    qui est formée par le périople et le périonyx (protège la paroi de l'évaporation)
  2. la couche moyenne
    C'est la couche la plus dense. Elle renferme les pigments.
  3. la couche profonde - tissu kéraphylleux
    C'est la couche lamellaire ou kéraphylle qui constitue l'épiderme lamellaire du sabot
Vue d'ensemble

La paroi pousse donc d'environ 6 mm par mois à partir du bourrelet principal ou périoplique, union du chorion périoplique et du chorion choronaire, tout autour de la couronne.

L'accroissement de la corne est appelée l'avalure.
Dans les climats froids, en hiver ou dans les climats secs, la croissance est plus lente.

Les variations de la formation de corne sont en rapport avec l'intensité de l'irrigation sanguine. Elles se traduisent par la formation d'un cercle sur la paroi.

L'épaisseur de la paroi décroit progressivement depuis la pince jusqu'aux talons.

Zones de la paroi Zones de la face inférieure

Les zones les plus rigides et par conséquent les plus résistantes sont la pince et les arcs boutants où la paroi se retourne pour former les barres.
La finesse de la paroi en quartiers et surtout en talons lui confère une certaine élasticité.

La paroi est divisée en 4 régions :

L'obliquité, la direction et l'épaisseur de la paroi varient suivant les pieds.

La face plantaire

La sole

Elle forme la surface palmaire ou plantaire.
Elle est constituée d'environ 33% d'eau.
La sole ne devrait pas être à l'appui car, au contact du sol, elle subit souvent des contusions : bleimes.
Elle est convexe à l'intérieur, en forme de clé de voûte pour résister aux pressions.
Cette corne est moins dure que la paroi mais assez résistante pour protéger la surface solaire du tissu velouté et de la 3ème phalange qu'elle recouvre.

La portion de la sole contenue entre la paroi et les barres est appelée l'angle de la sole et c'est la localisation des seimes en talon.

La ligne d'union ou sillon entre la paroi et la sole se nomme sillon circulaire ou ligne blanche.

Si la sole est sensible, il faut examiner celle-ci à l'aide d'une pince exploratrice afin de situer le mal éventuel.

sole entière douloureuse, il faut penser à :
 
 
un point précis de la sole est douloureux, il faut penser à :

La fourchette

C'est une masse de corne élastique à deux branches qui s'allonge en pointe vers la pince, comme un V allongé jusqu'au ¾ du pied.
Elle occupe l'espace situé entre les barres et la sole. Elle contient environ 50% d'eau. Elle recouvre le coussinet plantaire qui remplit d'autant mieux son rôle d'amortisseur lorsque la fourchette porte à l'appui. Ses branches forment deux lacunes latérales et une lacune médiane qui s'unissent vers l'arrière en talon par l'intermédiaire des glomes.

La fourchette se divise en 3 parties :

La sole et la fourchette forment le plancher du sabot.
La corne de la sole et de la fourchette est secretée par la chair véloutée.
Sa croissance n'a lieu qu'en épaisseur.
Elle est filandreuse, flexible, élastique.
Les talons et la fourchette s'écartent lorsque le pied vient en appui sur le sol.

Le bourrelet périoplique ou périople ou bourrelet principal

C'est une mince bande de corne molle et souple autour de la couronne qui s'étend sur la partie supérieure de la paroi.
Il sécrète un vernis qui protège la muraille du dessèchement et de l'excès d'humidité.
La corne sécrétée par le bourrelet principal, pousse en étroite jonction avec ces membranes de chair feuilletée et veloutée.


Anatomie du pied
Avant-propos Structure externe Structure interne Fonctionnement Sommaire

Hit-Parade