L'urticaire


audience

Sommaire

L'urticaire est une manifestation fréquente.
Ce n'est pas un diagnostic, mais une lésion (éruption) cutanée caractérisé caractérisée par des papules prurigineuses s'accompagnant d'une sensation de brûlure comme des piqûres d'orties.

Son origine peut être très variée.
Divers facteurs immunologiques et non immunologiques peuvent contribuer au développement de l'urticaire.

Papule    

La taille des nodules peut varier de 2 mm à 5 cm.
La surface de la peau est normale et ne présente pas d'alopécie.
Les éruptions peuvent être associée occasionnellement à un oedème marqué du derme, qui conduit à une exsudation de sérum à travers l'épiderme.
Dans ce cas, une alopécie peut être rencontrée (tête).

Une éruption d'urticaire évolue le plus souvent par poussées.
Les plaques d'oedème apparaissent et disparaissent de façon rapide ou peuvent devenir chronique (période de plus de 8 semaines)
Le cheval présente un prurit d'intensité variable et peut même être abattu, avoir des troubles digestifs et de la fièvre.

Urticaire

Son origine peut être toxique ou allergique.

Les causes déclenchantes peuvent être exogènes (provoqué par des causes extérieures à l'organisme) ou endogènes (intérieures).
Le taux des leucocytes éosinophiles augmente.

L'affection des téguments, d'origine allergique, est un conflit entre une substance extérieure et les anticorps produits par l'organisme.

Les manifestations sont variées.

Le régime alimentaire peut égallement en être la cause ou être un facteur déclenchant, en particulier quand le taux de protéines est élevé (allergie alimentaire).


Je pense également qu'un cheval peut faire de petites crises de ce style causées par le stress.

Une de mes juments, ne voulant pas rester seule au pré dans les premiers temps, "s'énervait" fortement lorsque je retirais son compagnon pour une raison ou une autre.
Elle me faisait une petite "pousse" d'urticaire qui stoppait dès qu'elle retrouvait son calme.

Cette même jument est allergique à la citronnelle (essence, même diluée).
Elle a gardé des plaques pendant environ ½heure aux endroits où j'avais appliqué le produit.
Résultat : elle a eu une bonne douche avec un shampooing et en croisant les doigts que son urticaire parte aussi vite qu'il est venu.
Tout ceci une heure avant une présentation de labellisation dressage (toujours quand il ne faut pas).


Symptômes et diagnostic

Des cloques apparaissent sur tout le corps et particulièrement sur les régions de la tête, de l'encolure et de la croupe.

Il peut arriver que la tête et la gorge, ainsi que les naseaux, enflent, ce qui peut entraîner une gêne respiratoire.
La température et le pouls sont normaux dans la plupart des cas.

Le diagnostic est fondé sur l'anamnèse et l'examen clinique.
L'identification d'une origine allergique se réalise, soit :

Traitement

Comme dans toute sorte d'allergies, le but premier est d'éliminer la cause.

Si la substance a été identifiée et ne peut être éliminée, une hyposensibilisation peut être tentée.

Lors d'urticaire idiopathique (dont on ne connaît pas la cause), il faut administrer des croticoïdes (Prednisolone en VO à faible dose)
On peut donner également un antihistaminique (hydrochloride hydroxyzine à raison de 0.75 à 1 mg/kg, 2 à 3 fois/j en VO "Phenergan" - Attention : il ne faut pas en donner aux poulinières gestantes car cette spécialité peut produire des malformations congénitales ).

Une amélioration devrait être perçue à partir du 3° jour.
La dose est ensuite réduite au minimum sur une période d'envion 2 semaines.


Dermites Brûlure Eczéma Sommaire
Urticaire Dermatite bactérienne Photosensibilisation

Hit-Parade