Les grands strongles


audience

Sommaire

La plupart des chevaux ont une strongylose modérée.

Les grands strongles sont des vers de couleur brun rougeâtre ou grisâtre d'une longueur de 2 à 5 cm.

Les différentes espèces

On distingue :
strongylus vulgaris (le plus répandu et le plus pathogène)
S.edentatus
S.equinus
En fin d'automne, certains oeufs pondus meurent, mais un grand nombre survit et reprend son évolution à la belle saison.

Le pouvoir pathogène des vers adultes

Les adultes vivent dans le gros intestin et le cæcum, fixés à la muqueuse par leur capsule buccale.
Ils sont histophages (digèrent le bourgeon de muqueuse) et hématophages (se nourrissent de sang).
Ils provoquent, au point de fixation, des érosions de la muqueuse voire des ulcérations pouvant atteindre la musculeuse (couche de fibres musculaires) et entrainant des lésions vasculaires et des hémorragies.
Ces lésions sont douleureuses et entrainent l'apparition de coliques.

Le pouvoir pathogène des larves

Les larves infestantes sont ingérées lors du pâturage au crépuscule, la nuit et à l'aube.
Elles sont hématophages.
Elles migrent selon des trajets spécifiques et leur pouvoir pathogène est lié aux lésions occasionnées aux tissus traversés.

Différents symptômes

Ils se produisent souvent en été et en automne, période qui correspond à la migration des larves.
Les larves peuvent provoquer une boiterie à chaud, des coliques, un poil terne, un amaigrissement.

Quelques conseils

Les stades larvaires de grands strongles peuvent être détruits par :
 Petits stronglesLes petits strongles

Parasites digestifs Ascaris Gastérophiles Oxyures Strongles Sommaire
Ténias Douve du foie Autres vers Vermifugation Choix du produit

Hit-Parade