Autres vers


audience

Sommaire

Les strongles pulmonaires

Ils sont rares chez le cheval.
L'âne y est très réceptif et sert de "réservoir".
Ces parasites se localisent dans la trachée artère et les grosses bronches.

Toux, essoufflements et difficultés respiratoires sont caractéristiques.
L'état général se dégrade rapidement et les surinfections bactériennes secondaires sont fréquentes.

La guérison complète est longue à obtenir.

AttentionUne infestation massive peut être mortelle chez le poulain.

Cette parasitose est mal connue voire sous-estimée chez le cheval.

Sur des animaux présentant une toux persistante, un vermifuge efficace sur les strongles pulmonaires est recommandé.

Trichostrongyloses

Ils se rencontrent aussi chez les bovins et les moutons.
Ils mesurent 3.5 à 5.5 mm.
Leur doux nom est Trichostrongylus axei ou Anguillule.
La localisation est dans la muqueuse gastrique.

Symptômes

Les strongyloïdes

De la classe des Nématodes.
Ce sont de petits vers filiformes d'environ 1 cm.

La transmission de ces parasites (Strongyloïdes westeri) est tout-à-fait particulière puisque les larves sont en vie "ralentie" dans la mamelle.

Au moment du poulinage, elles acquièrent leur maturité de larves infestantes et le poulain se contamine dès les premières têtées.
Ces larves peuvent être éliminées par la mère jusqu'au 47° jour après le poulinage.

Par le biais de la lymphe et du sang, elles parviennent aux poumons, puis reviennent dans l'estomac et l'intestin où elles deviennent adulte.

Ces parasites occasionnent de graves diarrhées dès la 2ème semaine du poulain.
Cette diarhée est d'ailleurs incrimée à tort, à l'arrivée des chaleurs de la jument.

Elle est accompagnée de fièvre.

Pour diagnostiquer cette parasitose, il faut faire une recherche des oeufs dans les crottins.
Mais c'est un examen délicat car les oeufs éclosent en quelques heures, il est donc préférable de prendre du crottin directement dans le rectum.

Lors d'une forte infestation, on vermifuge à partir de l'âge de 10 jours et l'on recommence toutes les ssemaines pendant environ 6 semaines.

Il est préférable de ne faire ces traitements que lorsque ceux-ci sont réellement nécessaire et non en préventif, car ils semblent qu'ils aient un effet négatif sur l'immunité

. Ils sont peu dangereux chez l'adulte.

Les habronèmes


Parasites digestifs Ascaris Gastérophiles Oxyures Strongles Ténias Sommaire
Douve du foie Trichonémose larvaire Autres vers Vermifugation Choix du produit Discussions

Hit-Parade