Les streptocoques


audience

Sommaire

Les streptocoques, bactéries ovoïdes ou sphériques associées en chaînettes, appartiennent à la vaste famille des Streptococcaceae , ensemble hétérogène de cocci prenant la coloration de Gram, dépourvues de cytochrome et de catalase, englobant plus de quatre-vingts espèces et sous-espèces classées en sept genres:

Streptococcus, Enterococcus, Aerococcus, Gemella,
Leuconostoc, Pediococcus et Lactococcus

Ces genres et espèces diffèrent entre eux sur les plans génomique, biologique, pathogénique et écologique.
Toutefois, des caractéristiques morphologiques, structurales et métaboliques communes ainsi que la résistance naturelle à certains antibiotiques justifient le regroupement de ce vaste groupe de bactéries en une famille unique.


De nombreuses espèces de Streptococcus et d'Enterococcus sont impliquées en pathologie animale.
Le genre Streptococcus comporte un grand nombre d'espèces où l'on reconnaît, par des méthodes sérologiques, dix-huit groupes antigéniques distincts (désignés par des lettres de A à H et de K à V, et par opposition des espèces non groupables).

Les espèces du genre Enterococcus sont moins nombreuses.

Streptocoques et entérocoques présentent une grande diversité quant à leurs localisations tissulaires, leurs manifestations cliniques et leur sensibilité aux différentes familles d'antibiotiques.


La plupart des streptocoques (à l'exception de ceux des groupes A, C et G considérés comme des germes pathogènes) et des entérocoques font partie de la flore normale des cavités naturelles (rhino-pharynx, cavité buccale, intestin, voies génitales) et des téguments.

Les muqueuses et la peau sont colonisées grâce à la capacité d'adhérence spécifique de ces germes aux cellules épithéliales de l'hôte.
Par leur présence dans la flore microbienne normale, ils jouent un rôle important dans l'équilibre écologique bactérien de l'organisme et dans l'acquisition de l'immunité naturelle non spécifique.

Dans des circonstances particulières, ces bactéries peuvent devenir pathogènes et provoquer des infections sévères.


Ces bactéries sont des cellules procaryotes ovoïdes, sphériques ou lancéolées de 0,5 à 1 mm de diamètre, non mobiles et non sporulées, prenant la coloration de Gram (cocci à Gram positif).
Ils se divisent dans un seul plan avec séparation incomplète des cellules filles formant ainsi des paires (diplocoques: S. pneumoniae , E. faecalis ) ou le plus souvent des chaînettes de longueur variable se présentant comme une suite de diplocoques liés par du matériel de la paroi cellulaire.

Tous les streptocoques et entérocoques sont aérobies-anaérobies facultatifs.
Pouvant croître en présence d'oxygène sans l'utiliser ni être tués par lui, contrairement aux anaérobies stricts, ils sont en fait des anaérobies aérotolérants (anoxybiontiques) grâce à un système flavoprotéinique.


Ils ne produisent ni catalase, ni nitrate-réductase, ni cytochrome-oxydase, ce qui permet de les distinguer de nombreux autres germes et facilite le diagnostic d'orientation bactériologique.
Ils ne peuvent survivre longtemps dans les milieux de culture sans addition de sang.

Du fait de leurs capacités de synthèse limitées, les streptocoques ont des besoins nutritifs complexes pour assurer leur croissance.

Les streptocoques ont en commun leur résistance à certains agents antimicrobiens: azoture de sodium, cristal violet, acide nalidixique, polymyxines et antibiotiques de la famille des aminosides.
Cette résistance constitue un caractère taxinomique précieux du genre Streptococcus et permet la préparation de milieux sélectifs.

Le groupage d'un streptocoque après isolement est indispensable pour la signification pathologique éventuelle du germe.

La quarantaine d'espèces et de sous-espèces du genre Streptococcus sont réparties en trois catégories:

De nombreux streptocoques appartenant à un groupe donné sont taxinomiquement hétérogènes et comportent plusieurs espèces ou biotypes comme c'est le cas, par exemple, des streptocoques du groupe C divisés en quatre biotypes : S. equisimilis , S. zooepidemicus , S. equi , S. dysgalactiae.

Les streptocoques ingroupables constituent un vaste ensemble d'espèces dont la classification actuelle reste encore peu satisfaisante.

A part les entérocoques nettement plus résistants aux antibiotiques, les streptocoques sont très sensibles aux agents bactériens suivants (action bactéricide):


Bactéries Les corynébactéries Pneumocoques Streptocoques Sommaire
Staphylocoques Entérobactéries Salmonella Colibacilles

Hit-Parade