Les réovirus


audience

Sommaire

Ils contiennent un acide ribonucléique (ARN) à double chaîne, segmenté en dix fragments, chacun d'entre eux correspondant à un gène.
La particule virale ne possède pas d'enveloppe.
La multiplication des réovirus se produit dans le cytoplasme des cellules infectées.

Trois sérotypes sont connus, dénommés respectivement réovirus 1, 2 et 3.

La dissémination du virus se fait vraisemblablement par voie fécale.
Les sujets infectés éliminent des quantités considérables de virus dans leurs selles, pendant des périodes assez longues, atteignant plusieurs semaines.
Il peut également être isolé par écouvillonnage nasaux.

Ils sont responsables d'une grande variété de maladies respiratoires avec une toux sèche, une dyspnée avec tachycardie et sudation lors d'exercice , une congestion des muqueuses, une conjonctivite folliculaire, une leucopénie et une lymphopénie.

Aucun diagnostic possible sans une sérologie ou virologie.
La détection et le titrage des anticorps sériques se font surtout par inhibition de l'hémagglutination, plus spécifique que la fixation du complément et plus facile à mettre en oeuvre que la séroneutralisation.
L'observation d'une élévation d'au moins quatre fois du taux des anticorps de deux sérums prélevés à deux ou trois semaines d'intervalle est significative d'une infection à réovirus, mais n'établit pas pour autant un lien de cause à effet.

Il existe un vaccin (Résequin) contre les sérotypes 1 et 3.


Les Virus Rétrovirus Rotavirus Réovirus Adénovirus Rhinovirus Sommaire

Hit-Parade