- Passiflore ou fleur de la passion (passiflora incarnata - P. coerulea L. - Passifloracées)

C'est une belle liane, originaire d'Amérique tropicale.
Ce sont les jésuites espagnols qui l'ont ramenée en France sous le nom de fleur de la passion.

Elle est entrée dans la matière médicale en 1867, à la suite des travaux de Phares, aux États-Unis.

La composition chimique des passiflores est encore assez mal connue.
Elle contient en particulier, pour principes actifs, des matières résineuses, un alcaloïde, un composé cyanogénétique (présent seulement chez P. coerulea , qui est aussi très riche en vitamine C), et beaucoup de calcium.

C'est un excellent sédatif nerveux, sans effet stupéfiant ni toxicité, provoquant tout au plus une certaine hypotonie (diminution de la tonicité musculaire) intestinale à doses excessives.
Elle est indiquée lors d'angoisse et de nervosité, seule ou avec des synergiques : aubépine, saule blanc, valériane.
Elle est également antispasmodique et analgésique.

Les préparations aqueuses sont peu actives (l'eau précipitant les substances résineuses), on donnera la préférence à la teinture, sous contrôle médical.