Lobélie brûlante (Lobelia urens L. - lobéliacées)

C'est une jolie plante très vénéneuse, du fait de la présence de plusieurs alcaloïdes (une douzaine chez la lobélie américaine, Lobelia inflata L., espèce la mieux étudiée), le plus notable étant la lobéline.
La lobélie enflée est moins active que la lobélie brûlante européenne

Aux doses médicinales, la plante, et surtout la lobéline, ont une action particulière sur l'appareil respiratoire dont elles augmentent la fréquence et l'amplitude des mouvements.
Elles sont aussi hypertensives et quelque peu anesthésiantes.

La lobéline est spécifique des grandes défaillances respiratoires : dyspnées diverses, intoxications à troubles respiratoires ...

Les préparations à base de plante entière, antispasmodiques, régulatrices de la respiration et expectorantes, sont efficaces dans l'asthme, l'emphysème, le catarrhe chronique des bronches