- Eucalyptus

Les feuilles de l'Eucalyptus globulus renferment 5 à 7 p. 100 d'huile essentielle aux composants multiples, le plus notable étant l'eucalyptol (ou cinéol).
L'essence et l'eucalyptol, principes actifs, sont antiseptiques et balsamiques aux doses thérapeutiques, toxiques à forte dose.
Éliminés par l'appareil respiratoire et les voies urinaires, ils ont un effet bénéfique dans les bronchites aiguës et chroniques, la tuberculose pulmonaire, l'asthme (ils modifient les sécrétions, favorisent l'expectoration, calment la toux).
La simple infusion des feuilles est efficace
- l cuillerée à soupe de feuilles brisées par tasse d'eau bouillante faire bouillir l mn et infuser 10 mn
3-5 tasses par jour

L'eucalyptus est aussi fébrifuge, tonique de l'appareil digestif et vermifuge (vin à 3 p. 100).

En usage externe, antiseptique et cicatrisant, il s'emploie sur les plaies, les brûlures, les ulcères (décoction ou teinture étendue) et en injections dans la vaginite.

C'est un antiseptique urinaire et pulmonaire, fluidifie les expectorations et calme la toux

L'essence d'eucalyptus peut être employée à la dose de 0.20 g au moins 4 fois par jour par inhalation comme antiseptique pulmonaire.
Pour l'usage interne on emploie de préférence l'eucalyptol à essence d'eucalyptus à la dose de 2 g par jour comme excitant des sécrétions bronchiques.