- Chélidoine (grande ou grande éclaire - Chelidonium majus )

Appelée aussi Herbe à verrues, herbe à cors

Papavéracée toxique, la chélidoine fraîche contient 1 p. 100 d'alcaloïdes (le plus important est la chélidonine) associés à des acides organiques, à une essence aromatique peu abondante et à un pigment jaune, la chélidoxanthine. Les alcaloïdes ont une action dépressive sur le système nerveux central, puis narcotique.
Ils sont de puissants bactéricides.
L'ingestion du suc non dilué ou de toute préparation médicinale de plante fraîche à dose excessive entraîne des accidents nerveux et de graves irritations viscérales.

Cholagogue, antispasmodique, bonne sédative des voies biliaires, la plante est indiquée, dans diverses affections hépatiques (ictère, lithiase biliaire, cholécystite, hépatite chronique, cirrhose du foie)
* en décoction de feuilles séchées: 15 à 30 grammes (dose maximale) par litre d'eau
deux à trois tasses par jour, avant les repas.

La chélidoine est aussi diurétique, dépurative lors d'hydropisie (accumulation de sérosité dans une cavité naturelle du corps), de gravelle (formation de concrétions solides dans l'appareil urinaire), de dermatoses et un antispasmodique.

La plante doit son nom populaire de «grande éclaire» à son pouvoir légendaire de rendre la vue.
C'est, en fait, une bonne antiophtalmique contre les ulcères des paupières, les blépharites (inflammation des paupières), ophtalmies chroniques (maladie inflammatoire de l'oeil) en décoction légère des feuilles ou suc de la plante fraîche toujours dilué dans quinze à vingt-cinq fois son poids d'eau, en collyres.

L'usage le plus connu, toujours vivace dans les campagnes, est celui du suc sur les verrues. On frotte la section fraîche d'une tige sur les papillomes (tumeur de la peau ou des muqueuses), les durillons et les cors peuvent être éliminés de la même façon.
Le traitement s'avère généralement efficace s'il est poursuivi quotidiennement pendant un certain temps. Prendre garde aux irritations possibles. À proscrire s'il y a écorchure ou autres lésions du derme et en cas de tendance aux allergies.