Argile blanche (kaolinite)

Les argiles sont les roches qui ont résisté le plus longtemps à l'analyse et à la compréhension des hommes.
La raison en est que leurs constituants, les minéraux argileux, sont si petits qu'ils sont invisibles à l'oeil et à la loupe, et difficiles à distinguer au microscope.
Ce ne sont que les outils modernes de la minéralogie qui ont permis de pénétrer les secrets de ces matériaux utilisés empiriquement depuis des millénaires.

Les constituants des argiles sont donc des minéraux, qui sont extrêmement petits, en forme de feuilles ou de lattes, et qui se mesurent en millièmes de millimètres, c'est-àdire en micromètres

L'argile est une roche tendre, riche en minéraux et sa couleur varie en fonction des oxydes de fer qu'elle renferme.
Elle doit son activité à son fort pouvoir absorbant et sa grande richesse en silice (48%), aluminium (36%), et sels minéraux (14%).

L'argile blanche (kaolinite) est une argile lavée, lessivée par les eaux de pluie.

On l'utilise pour protéger l'estomac, car elle procure un pansement gastrique, absorbe des toxines et les gaz dans le tube digestifs.