Anomalies d'usure

27/11/2003

audience

SommaireSon On/Off

Il arrive régulièrement que des saillies pointues apparaissent sur des molaires.
Il s'agit de surdents.

Surdent Elles proviennent d'une usure irrégulière des dents.
Elles provoquent un défaut de mastication et des blessures sur la surface interne des joues et de la langue pouvant aller jusqu'à une inflammation : stomatite.

Pour se protéger, le cheval "fait magasin" en accumulant de la nourriture entre la joue et la mâchoire.
Les dents s'usent encore moins et les surdents deviennent encore plus importantes.

Elles peuvent aussi être la cause de signes de rétivité, de raideur de la nuque ou de la mâchoire.
On les élimine en râpant les dents concernées.


Chez certains chevaux, les canines, même normalement constituées, peuvent devenir source d'irritation dès que l'on introduit un mors.


Certaines anomalies (malformations) faussent l'évaluation de l'âge comme :
 
un cheval bégu : le cornet dentaire est plus profond.
 
 

Bec de perroquet
un bec de perroquet ou brachygnathie inférieure : la mâchoire supérieure est plus grande que la mâchoire inférieure.
Le cheval a du mal à brouter.
brachy
 
 
un bec de perroquet inversé ou brachygnathie supérieure : la mâchoire inférieure est plus grande que la mâchoire supérieure.
Le cheval a du mal à brouter.
 
 
les tiqueurs : (tic à l'appui) ils prennent appui par leurs incisives, ce qui entraîne une usure du bord de la surface de la dent.

Le cheval peut être confronté aux dents abîmées, fracturées et aux caries.

Les causes sont nombreuses, c'est pourquoi une surveillance régulière permettera de diagnostiquer suffisamment tôt une carie par exemple.
Mais il est parfois indispensable de recourir à des techniques d'imagerie pour se faire une bonne opinion de l'avancée de la carie.
Le but est d'éviter l'extraction de la dent.
Même à un stade précoce, cela peut être suspecté par la présence d'une chaleur, douleur, oedème, mais malheureusement, cela n'est pas toujours le cas, c'est pourquoi la radiographie est indispensable.

La pulpe de la dent doit toujours être protégée de toute agression extérieure.
Si tel n'est pas le cas, il existe un risque d'infection de la pulpe qui se traduira ensuite pas une nécrose et sa mort.
Sans soins, cette affection peut engendrer une fistule dentaire.

Certains chevaux ont une ou deux dents de loup.
C'est un vestige de la dent de lait de la première prémolaire après la pousse de la dent définitive.
Elle apparaît rarement avant l'âge de 5 ou 6 mois et peut survenir au delà des 18 mois.
La dent de loup est située sur la mâchoire supérieure avant la première prémolaire.
Elle se superpose à l'autre et peut causer une gêne et/ou un abcès.
Elle se présente sous la forme d'un petit crochet rudimentaire en avant des arcades molaires.
Sa présence peut gêner le positionnement du mors qui vient pincer la commissure des lèvres contre la dent de loup en forme de pointe.
Cela peut provoquer une irritation ou une blessure plus ou moins prononcée et peut être à l'origine de réactions plus ou moins violentes du cheval.
Certains tirent au renard sous la pression du mors, relèvent la tête ou encensent durant le travail.
Elle peut être enlevée sans anesthésie.

Mais si la forme de la dent de loup ne présente pas d'angle agressif, son implication dans une défence contre le mors n'est pas systématique et il n'est pas forcément nécessaire de l'extraire.


Les dents Structure de la dent Eruption des dents Détermination de l'âge Anomalies d'usure Sommaire

Hit-Parade