La phagocytose


audience

Sommaire Circulation

La phagocytose est un mécanisme capital dans les processus de défense contre les agressions microbiennes.
      La fonction de phagocytose est partagée par deux variétés de cellules appartenant à la famille des leucocytes (ou globules blancs):

Les neutrophiles sont les premiers à se rendre sur le lieu de l'inflammation.
      Dans les heures qui suivent, ce sont les monocytes qui parviennent au sein du foyer inflammatoire.
      Ils y subissent une différenciation en macrophages, et vont persister pendant un laps de temps variable selon le site de l'inflammation, mais, dans l'ensemble, beaucoup plus lontemps que les neutrophiles.
      Contrairement à ces derniers, les monocytes peuvent survivre après l'acte de phagocytose.

Parvenues dans les espaces extravasculaires, les cellules phagocytaires peuvent y exercer leur fonction principale de phagocytose.
      Elle comporte trois étapes:

L'adhésion

C'est l'étape au cours de laquelle la membrane de la cellule phagocytaire adhère à la particule qu'elle va ingérer.

L'ingestion

Elle se produit par invagination (replie) de la membrane autour de la particule et une formation secondaire d'une vacuole de phagocytose ou phagosome.

La persistance ou la multiplication

A l'intérieur de ce phagosome, le devenir de la particule peut-être de trois types:

Bactéries

Longtemps on a cru que la phagocytose était la seule fonction des phagocytes et que ces cellules avaient pour seule mission, celle de servir d'éboueurs des éléments étrangers à notre organisme.
      Aujourd'hui il est devenu clair que les polynucléaires comme les phagocytes sont capables d'exercer bien d'autres fonctions que celle de la phagocytose qui les définit.

Ainsi ces cellules sont capables de synthétiser, de sécréter des métabolites agissant sur d'autres types de cellules, de détruire sans les englober des cellules tumorales, certains parasites, et des cellules normales ou tumorales sensibilisées par des anticorps.


Toute une série de fonctions sont plus particulièrement dévolues aux monocytes-macrophages. Ces fonctions sont multiples et peuvent varier selon la localisation des cellules et l'état physiologique de l'animal.

On en distingue trois types:

  1. des fonctions métaboliques, qui concernent principalement le métabolisme des lipides où les macrophages sont responsables de l'ingestion et de la dégradation des chylomicrons (particules riches en triglycérides véhiculées par le sang durant la digestion des graisses),etc..., et le métabolisme des protides où les macrophages interviennent par leur capacité de dégrader les protéines et de les synthétiser.
  2. des fonctions de détoxification:
          capture de poussières atmosphériques par les macrophages alvéolaires du poumon, élimination des cellules nécrosées au cours de la cicatrisation, élimination des globules rouges âgés ou morts, glycuro-conjugaison (union pour un résultat commun) de certains médicaments.
  3. des fonctions immunologiques comportant "en gros"

Cet ensemble de fonctions immunologiques qui caractérise les macrophages permet de les désigner comme les inducteurs indispensables de l'immunité en jouant un rôle de premier plan dans la résistance de l'hôte envers des agents pathogènes.

La phagocytose est parfois favorisée par l'existence d'anti-corps correspondant aux antigènes bactériens. Celles-ci, en se fixant à la surface des bactéries, faciliteraient leur adhésion à la membrane externe du leucocyte.


Constituants Globules rouges Globules blancs Neutrophiles Eosinophiles Basophiles Sommaire Circulation
Lymphocytes Monocytes Phagocytose Plaquettes Plasma Coagulation

Hit-Parade