Quel type d'opération adopter ?


audience

Sommaire Santé

Le choix doit être fait en fonction de plusieurs critères :

Un cheval calme et parfaitement manipulé pourra être castré debout. Un poulain qui ne connaît pas l'homme ne pourra l'être que couché pour sa propre protection et celle du chirurgien.

entraves

Un cheval âgé aura souvent des anneaux inguinaux plus larges et les cordons plus fibreux, qui l'exposeront à un risque plus important quant aux hémorragies et aux éventrations.

La technique de choix sera la castration couverte, ou à défaut les casseaux.

La castration couverte, si elle permet de minimiser les risques et les complications post-opératoires, nécessite un équipement (clinique). Elle dure également plus longtemps, mais elle apparaît désormais comme une technique de choix, tant par le faible taux de complications, que par le retour plus rapide au travail.

A noterIl n'y a pas de technique idéale de castration.

Le choix dépendra du cheval et de la compétence technique du vétérinaire.

Si la technique des casseaux reste encore très utilisée, elle semble bien désuète.

Deux méthodes

Castration sur cheval debout

Si le cheval est chaud, on lui impose une demi-diète de 4 à 5 jours et diète totale 12 heures avant.
       Elle se fait au box après avoir tranquillisé le cheval (injection d'acepromazine).

Il faut 3 aides :

Sur un cheval gentil et calme, c'est la méthode la plus rapide et la plus simple, mais elle fait prendre plus de risques pour le vétérinaire et pour le cheval. On ne la pratique qu'avec une certaine expérience.

Castration sur cheval couché

Le cheval est couché avec une injection (de myorésolutif, c'est un produit qui engendre une grande fatigue, qui incite le cheval à se coucher, ce n'est pas un anesthésique).

Une fois couché, il est entravé, les pieds regroupés grâce à des entraves et des longes. Le membre postérieur est ramené le long du flanc à l'aide de la longe qui passe sous l'encolure (et que quelqu'un tient ... celui ou celle qui ne veut rien voir), ainsi la région génitale est dégagée.
      On anesthésie les cordons et la peau (avec de la xylocaïne à 2%).

Les temps opératoires sont les mêmes, mais profitant du confort de la situation, on sépare bien l'épididyme de la vaginale, pratiquant ainsi ce qu'on appelle une castration à testicules découverts.

Le cheval se relève ½ à ¾ heure plus tard. Tout dépend de sa constitution.


Anatomie Quel type d'opération Différentes techniques Complications possibles
Effets de la castration Expériences vécues La cryptorchidie Sommaire Santé

Hit-Parade