Les vitamines liposolubles

A - D - E - F - K


audience

Sommaire

Elles peuvent être stockées dans l'organisme.

AttentionPossibilité d'excès

Vitamine A (Propionate - Rétinol - Axérophtol)

Elle existe à l'état naturel de provitamine A dans la carotte, le blé.
Ces provitamines A (surtout le carotène) se transforment en vitamine A au niveau du foie.
Le cheval utilise mal le carotène des graminées, donc, il faut veiller à un manque possible.

Dérivée du carotène, elle accroît l'efficacité de la digestion de l'azote, du sodium, du calcium, du phosphore.

Elle intervient dans la croissance, dans la synthèse des protéines (avec le zinc) et la protection des épithéliums.
Elle est anti-infectieuse et joue un rôle important dans la vision.
Elle régularise le fonctionnement de la glande thyroïde (métabolisme des hormones sexuelles).
Elle est importante pour la vigueur du poulain à la naissance et sa croissance.
Elle participe à la formation des tissus cutanés et muqueux en permettant la multiplication des cellules.

On associe la vitamine A à la vitamine D dont elle renforce l'action.

Le béta carotène est transformé par les bactéries du tube digestif.

Le foie assure le stockage de la vitamine A.

Lors de la gestation, elle ne traverse pas la barrière placentaire.
Le poulain à la naissance a donc un déficit, mais il le récupère grâce au colostrum.

Elle est détruite par la chaleur thermolabile.
                      1 UI de Vit.A = 0.3 mcg soit 1 mg = 3 333 UI

Les fourrages verts constituent une excellente source de vitamine A, mais ils perdent environ 10% de leur Vit A tous les mois.
L'utilisation de farine de luzerne, d'ensilage d'herbe et de carottes rouges peut pallier à un déficit en vitamine A.

Les apports recommandés en vitamine A sont de 5 à 10 fois supérieurs à ceux de la vitamine D.
Le rapport Vit.A/Vit.D doit être compris entre 5 et 10.

Pour les juments, elle stimule l'apparition des chaleurs, facilite la ponte ovulaire et la nidation.
Une supplémentation en hiver serait utile à raison de 40 000 à 50 000 UI/j et par jument.

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 15 mg

Carence

Elle est principalement rencontrée en fin d'hiver, due à l'usure des réserves hépatiques.
Elle est également plus fréquente lors d'années ensoleillées et sèches.

Elle peut être responsable de troubles de la vision nocturne et d'une sécheresse de la peau et des muqueuses, d'affections pulmonaires et d'une baisse de l'appétit.

Chez le poulain, elle affecte sa croissance, et rend le poil terne.

Excès

Ils sont inutiles et dangereux.

Ils peuvent provoquer une carence en vitamine E ainsi qu'une fragilité osseuse et des troubles de la coagulation.
La dose maximale par jour est de 2 000 à 3 000 UI / kg.

Vitamine D2 (calciférol - ergocalciférol)

C'est une vitamine D artificielle.

Vitamine D3 (Cholécalciférol)

C'est une vitamine D naturelle.
En général le cheval qui sort tous les jours quelques heures a suffisamment synthétisé cette vitamine.
Elle est fabriquée à partir des rayons ultraviolets du soleil, par des réactions chimiques sur la peau.

On la trouve dans le lait, l'huile de foie de morue et dans les foins séchés au soleil.

Elle régularise le métabolisme osseux en favorisant l'absorption intestinale du calcium et du phosphore.
Elle permet d'éviter le rachitisme et les déminéralisations.

1 UI de Vit.D = 0.025 mcg soit 1 mg = 40 000 UI

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 0.15 mg

Excès

L'excés est bien plus fréquent que la carence.
La vitamine D s'accumule dans le foie.

Vitamine E (Acétate - Tocophérol)

Le tractus digestif du cheval ne produit pas de Vit A, il faut donc veiller à ce manque.
Elle se trouve à l'état naturel dans le germe des céréales et dans l'herbe jeune.

Elle protège les substances facilement oxydables comme la Vitamine A et les acides gras insaturés dans les membranes cellulaires.
Elle intervient dans le métabolisme des glucides.
Elle est indispensable au développement des cellules sexuelles et surtout pendant la période de croissance foetale.
Prévient les avortements, les troubles nerveux et certaines myopathies.
Facilite l'allaitement, favorise la respiration cellulaire et joue un rôle bénéfique sur les tissus musculaires, respiratoires et cardiaques.

Associée au sélénium, elle protège les graisses de réserve de l'oxydation.

Les besoins augmentent avec le taux des acides gras insaturés de la ration.

1 UI de Vit.E = 1 mg

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 1 800 mg

Carence

Vitamine F (acide linoléique)

Elle est constituée par l'ensemble des acides gras supérieurs (type acide linoléique) dont la propriété est de permettre la croissance de l'organisme et le fonctionnement normal de la peau.

Toute déficience entraîne des troubles locaux et généraux allant de l'eczéma à l'arrêt de la croissance.

Vitamines K1 - K2 (Ménadione)

Naturelle (Ménadione) :

Artificielle (Ménadione bisulfite) hydrosoluble :

Elle est indispensable à la formation de prothrombine sanguine. Elle permet donc la coagulation du sang par élévation du taux de prothrombine.
Mais reste inefficace contre l'épistaxis.

Elle peut aussi être utilisée comme diagnostic de la valeur fonctionnelle de la cellule hépatique car elle ne peut agir sur le taux de prothrombine que si les fonctions hépatiques sont intactes et normales.

C'est donc une vitamine antihémorragique et préventive des ictères hépatiques.

Dans des conditions normales, le cheval n'a pas de carence.
 
Les fourrages moisis sont "antivitamine K".
Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 20 mg

Excès

Très toxique pour le rein (néphrite aiguë)Toxique


Vitamines Vitamines hydro-solubles Vitamines lipo-solubles Sommaire

Hit-Parade