La paille

16/01/2003

audience

Sommaire

La paille de blé est considérée comme étant la paille fourragère par excellence.
Du point de vue alimentaire, elle est inférieure à la paille d'avoine, qui possède un taux de cellulose moins important.
Du point de psychologique, elle occupe le cheval.
Du point de vue, fonctionnel, elle contribue à la régularisation du transit digestif et favorise l'activité microbienne dans le gros intestin.

Les variétés à tiges courtes et rigides ont une valeur alimentaire inférieure à celle à tiges longues et fines.

La paille d'orge (céréales de printemps) vaut à peu près celle de blé, mais elle est considérée comme irritante car les barbules d'orge peuvent déterminer des accidents de nature traumatique (lampas).

Préférer la paille dont les chaumes sont les plus longs, surtout pour la litière.

La paille est riche en cellulose et augmente l'encombrement intestinal si celle-ci est ingérée en trop grande quantité.
En général, le cheval se règle de lui même pour la consommation de la paille.
Il passe d'une consommation maximale au repos et minimale lors de travail intense.
Mais malheureusement, certains chevaux en absorbent de trop et ont le ventre ballonné, ce qui entraine une diminution de la digestibilité de l'ensemble de la ration.
Il faut donc restreindre ces chevaux, mais attention aux problèmes comportementaux que cela peut générer.
Pour cela, il faut leur donner juste ce dont ils ont besoin et les occuper hors du box la journée, ou alors, j'avais trouvé la solution sur une de mes juments, en lui mettant une bavette, fixée sur son licol.
Je lui mettais principalement pour la nuit.
La bavette n'empêche pas le cheval de manger la paille, mais par contre, lorsque celle-ci est ajustée correctement, ralenti fortement sa consommation car le cheval a beaucoup plus de mal à prendre les brins.

Pour avoir de la "bonne" paille, il est préférable qu'elle soit récoltée le plus tôt possible après la moisson et qu'elle n'est pas séjournée longtemps sur le champ.
Le soleil et la pluie provoquent des modifications de la composition de la paille.
Certaines pailles, surtout en grosses balles rondes, mal "faites", peuvent provoquer des troubles chez les chevaux.

La paille manque de Z, Cu, et surtout de Mn.


Foins Paille Ensilages Sommaire

Hit-Parade