Oligo-éléments ou micro-minéraux

Co - Cu - Fe - Io - Mn - Se - Zn


audience

Sommaire

Minéraux agissant dans l'organisme en très faibles quantités pour le bon fonctionnement de la synthèse d'éléments tissulaires, d'hormones et de vitamines.

Les oligo-éléments sont indispensables et ne sont pas produits par l'organisme du cheval.
Les carences sont rares, sauf pour le cuivre et le zinc, car les fourrages en possèdent peu.

Ils jouent un rôle important dans le système ostéo-articulaire.

Cobalt - Co

En règle générale les besoins sont couverts.
Il permet de combattre une éventuelle carence en vitamine B12.
Anti-anémique.

Carence

Limite légale : 10 mg / kg d'aliment.

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 2.5 mg

Cuivre - Cu

Facilite l'utilisation métabolique du fer, indispensable à la formation du sang, à la pigmentation, au développement normal du foetus.
Très important à la formation de la masse osseuse.
Contribue à la synthèse des fibres d'élastine dont dépendent les vaisseaux et les tendons.
Facteur anti-anémique, lors d'anémie on pense toujours au Fer, mais rarement à un manque de cuivre : dommage.
Participe à l'élaboration de la myéline (transmission de l'influx nerveux), du poil, de la corne, de la trame protéique des os, de la formation du collagène, de la vascularisation du cartilage.

Lors d'entrainements sur des chevaux "sportifs" concours d'un certain niveau, on pense souvent à complémenter le cheval en Fer, mais jamais en Cu, alors que le Cu intervient égallement dans le transport d'oxygène, indispensable dans le métabolisme énergétique.

Il faut respecter un équilibre entre le cuivre et le zinc : trois fois plus de zinc que de cuivre, soit un rapport Z/Cu se situant entre 3 et 4.1.
Il faut donc faire très attention lorsque l'on utilise des CMV, car ce rapport n'est pas toujours bon et est largement supérieur, ce qui risque d'entrainer des problèmes d'ostéochondose.

Le cheval n'est pas très sensible à un excès de cuivre (jusqu'à 800 ppm).

Très important chez la poulinière pour réduire les problèmes d'ostéochondrose, car on sait que le poulain peut développer cette pathologie très tôt.
Une carence en Cu chez la poulinière peut entrainer une rupture artérielle utérine.
Sa présence est nécessaire afin d'éviter une réduction de la fécondité avec anoestrus.

Carence

Elle est fréquente en France lorsque le cheval est nourri essentiellement avec du foin pauvre.

Excès

Nuit à l'assimilation du zinc.

Limite légale : 35 mg/kg d'aliment
Seuil de toxicité : 600 mg / kg MS

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ :
                  Adulte de 500 kg 250 mg soit environ 20 mg/kg de MS
                  Pour une poulinière 30 mg/kg de MS
                  Pour un poulain 40 mg/kg de MS

Fer - Fe

Augmente la richesse du sang en hémoglobine formation des globules rouges - rôle dans la respiration cellulaire - important chez les poulains.

Il faut plus craindre une surcharge pour les chevaux qui ont un régime vert et si l'on supplémente en CMV (complément minéral vitaminé).

Carence

Excès

Limite légale : 1250 mg/kg d'aliment
Seuil de toxicité : 1 g / kg MS

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 1 900 mg

Iode - Io

C'est le constituant spécifique de la thyroïde.
Indispensable à la croissance et à la reproduction lactée.

Très importante chez le poulain.

Carence

Le poulain présente une sensibilité accrue aux maladies et aux inflammations articulaires.

Excès

Limite légale : 4 ppm (mg /kg MS)
Seuil de toxicité : 3 à 5 mg / kg MS

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 1.9 mg

Manganèse - Mn

Il joue un rôle dans la formation des cartilages, le développement et la formation des organes génitaux et dans le fonctionnement des ovaires.
Les besoins sont accrus par des déséquilibres phosphocalciques (excès de Phosphore ou de Calcium)

Carence

Excès

Un excès important peut perturber le métabolisme du fer.

Limite légale : 250 mg/kg d'aliment
Seuil de toxicité : 600 mg / kg MS

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 625 mg

Sélénium - Se

Utilisé avec la vitamine E, il renforce l'intégrité musculaire (myosites), dosé à 0,1 à 0,2 mg/kg d'aliment.

Carence

Elle est connue dans les régions suivantes : Ardennes - Vosges - Massif central et par un apport trop important de betteraves et de cuivre.

Excès

Il est difficilement toléré.

Limite légale : 0,5 mg/kg d'aliment ou 3 à 5 ppm.
Seuil de toxicité : 1 à 3 mg / kg MS

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 2.5 mg

Zinc - Zn

Fertilité - indispensable pour l'ossification - retard de croissance du poulain .

Son métabolisme est lié à celui des vitamines A et B.

Une ration riche en phosphore et en calcium peut augmenter le besoin de zinc.

Il participe à la production de corne, à l'élaboration de la myéline (transmission de l'influx nerveux), du poils, de la corne, de la trame protéique des os, de la formation du collagène, de la vascularisation du cartilage.

Carence

Excès

Il conduit à une carence en cuivre peut favoriser l'apparition de boiteries chez le poulain ostéochondrose.

Limite légale : 250 mg/kg d'aliment.
Seuil de toxicité : 1000 mg / kg MS

Toxique à 9 g / kg de ration.

Apport journalier recommandé pour un cheval d'environ 500 kg 750 mg


Oligo-éléments Macro-éléments Sommaire

Hit-Parade